L’exposition

Le Musée du Pays de Hanau de Bouxwiller accueille l’exposition itinérante DESIGN & SAVOIR-FAIRE organisée par le Parc naturel régional des Vosges du Nord en partenariat avec le Centre International d’Art Verrier de Meisenthal.
Entrée libre dans l’exposition.

La génèse du projet

La culture française ne peut se dissocier de l’excellence des savoir-faire dont font preuve ses artisans. Souvent inscrits dans l’identité-même des territoires sur lesquels ils se sont à l’origine implantés, ces systèmes productifs transmettent et cultivent, depuis parfois des siècles, de riches héritages techniques.

La rapide mutation des comportements d’achat
et des besoins d’usage, la globalisation des échanges commerciaux à l’échelle planétaire et la concurrence des industries de masse rendent difficiles le maintien et le redéploiement de ces filières locales.

Comment alors résister à ces mécaniques universelles et continuer à produire localement, de manière raisonnée, tout en préservant la valeur ajoutée de son travail ?

L’exposition DESIGN & SAVOIR-FAIRE présente une sélection d’objets et de mobiliers qui témoignent de collaborations fructueuses entre des fabricants français et des designers. Ces objets sont l’aboutissement d’une démarche de design qui propose des réponses aux innombrables défis techniques, sociaux, culturels, écologiques et économiques, que les filières locales doivent relever.

Rien n’est immuable. L’espoir est de mise. La fatalité n’est-elle pas simplement un argument affiché par ceux qui n’exercent pas leur liberté d’imaginer le monde autrement ?

Yann Grienenberger
Directeur du Centre International d’Art Verrier

Les différents modules de l'exposition Design et savoir-faire, sous la charpente du Musée du verre de Meisenthal.
Entrée de l'exposition Design et savoir-faire

La scénographie

Pour la première édition, l’exposition DESIGN ET SAVOIR-FAIRE a trouvé place sous l’exceptionnelle charpente en nid d’abeille du Musée du verre de Meisenthal. La scénographie de l’exposition, imaginée par le studio de design CYNARA, se déploie sur une surface de plus de 100 m2. Le mobilier, dont la pièce maîtresse est le tréteau, fait directement écho à l’atelier de l’artisan et au studio du designer. Entièrement modulable, le mobilier d’exposition a été prévu pour s’adapter à chaque nouveau lieu ainsi qu’aux nouveaux projets qui viendront enrichir les éditions à venir.

Présentation du jouet Woody, un mouton en bois du Jura à habiller de laine.
Boules de Noël réalisées par les souffleurs de verre de Meisenthal.
Paire de chaussures Ginkgo de Heschung, tannage du cuir et confection locale.
Pelle à poussière et balayette de la marque Andrée Jardin, conçus par le duo des designers Mr & Mrs Clynk. L'histoire de cette aventure est racontée dans l'exposition Design & Savoir-faire.
Présentation des objets créés spécialement pour les boutiques des musées du parc naturel régional des Vosges du Nord
Pot Double, conçu par le studio Bouchée double, fabriqué par la poterie Siegfried-Burger et fils de Soufflenheim. Luxembourg, chaise conçue par Frédéric Sofia, éditée et fabriquée par Fermob.

Des collaborations innovantes

Développement d’une nouvelle marque, redesign d’un objet emblématique, maintien d’un patrimoine historique, diversification de la production, édition ponctuelle d’un objet inédit… de multiples formes de collaborations entre savoir-faire et créatifs, à expérimenter ou à imaginer.

Les objets

Cette exposition exceptionnelle réunit plus d’une vingtaine d’objets contemporains du quotidien, tous nés de la rencontre fructueuse entre le design et des savoir-faire français.

Pot Double

-

Conçu par Pauline Lemberger du Studio Bouchée Double  et fabriqué par la poterie Siegfried-Burger & Fils. La coédition est assurée par les deux collaborateurs.

Jean 103

-

Conçu, confectionné et édité par 1083. Le denim est tissé par Valrupt-Industries.

Chaise 220 V

-

Conçue par Alix Videlier et Malo Mangin, fabriquée et éditée par l’ébénisterie Fabar.

Paravent Zumitz

-

Conçu par Iratzoki Lizaso, édité et fabriqué par Alki.

Pelle et balayette à poussière

-

Conçues par M. & Mrs Clynk, fabriquées par la Brosserie Julio et éditées sous la marque Andrée Jardin.

Collection Bubbles

-

Conçue par Teleri Ann Jones, fabriquée et éditée par Saint-Louis.

Lingot porte-couteau

-

Conçu par Godefroy de Virieu, fabriqué par La Pierre à aiguiser des Pyrénées, et édité par Design Pyrénées.

Chaise Luxembourg

-

Conçue par Frédéric Sofia, fabriquée et éditée par Fermob.

Kart

-

Conçu par Ed Carpenter, fabriqué par AS Bois et édité sous la marque Y’a pas le feu au lac.

Couteaux Fluo

-

Conçus par Jean-Michel Wilmotte, fabriqués et édités par Forge de Laguiole.

Woody

-

Conçu et édité par Les Jouets Libres, laine filée par Fonty – Filature de Rougnat.

La grande serviette

-

Conçue et éditée par Pixtil, fabriquée par Garnier-Thiebaut.

Sac postier éclair

-

Conçu par Alexandre Rousseau, fabriqué et édité par Bleu de Chauffe.

Ginkgo

-

Conçues et fabriquées par les Ateliers Heschung. Cuir produit par les Tanneries Hass et les Tanneries Degermann.

Édith s’agite

-

Conçue par Simon Chasseloup, fabriquée et éditée par Bioseptyl, matériau produit par Natta.

1 musée + 1 designer + 1 artisan = 1 objet

-

Un collection éditée par la Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord. Objets conçus par Sonia Verguet et Estelle Fort, V8 designers, Ferréol Babin, Studio Monsieur, et Claude Saos. Fabrication : Du bois et des copeaux), Ehret Création, Lumideco, Madame Marchand (Pâtisavonnerie), Laser Créations, Solène Dumas (Céramique).

Boules de Noël de Meisenthal

-

Les savoir-faire

Le visiteur découvre dans l’exposition les points forts, le contexte et les particularités de chaque collaboration : éco-design, relocalisation d’une production, visibilité accrue à l’international, sauvegarde de traditions locales, redesign d’objets du patrimoine, nouveau positionnement stratégique, modèle de distribution innovant, renouvellement des procédés industriels par le numérique, projet d’un territoire, valorisation d’une filière locale…

Télécharger le livret au format PDF

Éditeurs

  • Siegfried-Burger & fils

    La poterie Siegfried-Burger & Fils a été fondée en 1842 par Pierre Burger, au cœur du village de Soufflenheim. L’entreprise familiale est transmise depuis 6 générations, et toujours implantée à la même adresse. Depuis une dizaine d’années, la poterie collabore avec des designers alsaciens, dans une démarche d’innovation. D’années en années, les nouvelles pièces s’installent durablement dans la collection, et s’adressent à la fois aux particuliers comme aux professionnels (boulangeries, restaurants gastronomiques…).

  • 1083

    Marque fondée par Thomas Huriez grâce à une campagne de financement participatif, 1083 est née d’un constat : la disparition de filières entières dans l’industrie textile française. Grâce aux ateliers encore en place, les jeans 1083 sont les premiers à être de nouveau entièrement teints, tissés et confectionnés en France ! La marque possède son propre atelier de fabrication et un réseau de partenaires français à qui elle confie la production et une partie de la confection (Bobigny, Roubaix, Marseille…). En pleine croissance, l’entreprise adopte un fonctionnement dynamique et transparent, centré sur le partage : système de pré-commandes pour permettre à 1083 d’investir, mise en place d’idées suggérées par les fans de la marque, nombreux reportages sur les fournisseurs qui sont mis en avant…

  • Ébénisterie Fabar

    Ébénistes de père en fils depuis 4 générations, l’entreprise familiale fabrique des meubles sur-mesure à partir de croquis ou photos : bibliothèques, boiseries, placards, cuisines, dans toutes les essences de bois ou dérivés. L’ébénisterie Fabar réalise également de nombreux modèles de chaises alsaciennes, traditionnelles ou contemporaines conçues par des designers locaux.

  • Alki

    Alki est un atelier de meubles né en 1981 à Itsasu, village du Pays-Basque, dans un environnement rural, peu industrialisé. C’est donc pour essayer de remédier à cela que l’entreprise a été créée à l’initiative de cinq amis unissant leurs forces et leurs idées. Le statut de coopérative était le plus adéquat aux valeurs d’Alki : mémoire, culture collective, bois, savoir-faire, engagement. En 2005, pour sauver l’entreprise, Alki fait le choix d’un nouveau positionnement stratégique centré sur le design. Empreinte de son savoir-faire à la fois ancestral et technologique, Alki propose aujourd’hui une lecture contemporaine de la convivialité et distribue ses produits à travers le monde en participant à l’aménagement de nombreux espaces.

  • Andrée Jardin

    Andrée Jardin est une marque créée par la Brosserie Julio dans l’objectif de se positionner sur un second marché : la brosse pour les particuliers (la maison, la cuisine, l’extérieur, le bain, la brosserie fine et les accessoires). D’abord un hommage à leur illustre grand-mère, Andrée Jardin, cette « love brand » a su depuis développer une relation affective forte avec ses clients. Depuis leur première collaboration avec le studio Mr & Mrs Clynk, André Jardin confie régulièrement le design de ses collections à des designers contemporains.

  • Saint-Louis

    C’est en 1767 que la verrerie de Müntzthal devient « Verrerie royale » par lettres patentes du roi Louis XV et prend alors le nom de «Saint-Louis». Depuis, Saint-Louis signe chaque jour des pièces en cristal réalisées par des maîtres verriers et des maîtres tailleurs comptant parmi les Meilleurs Ouvriers de France. Cristal soufflé bouche, taillé main, gravé et décoré à la main, à l’or 24 carats ou au platine, des savoir-faire qui ont fait de Saint-Louis un expert de la couleur et de la taille. Mélange de tradition et d’innovation, la manufacture n’a jamais cessé de puiser son inspiration dans les courants artistiques contemporains
    pour construire et renouveler son identité.

  • Design Pyrénées

    La marque Design Pyrénées est issue du projet européen « Pyrénées Versant Design ». L’objectif de ce projet interrégional Économie & Culture, qui a fédéré 3 régions, avait pour ambition d’innover autour des traditions et des savoir-faire locaux en faisant appel à de jeunes designers. Cette expérimentation a donné naissance à une collection d’objets inédits et la création d’une maison d’édition. Aujourd’hui, la structure souhaite innover à travers la mise en place d’un nouveau modèle économique de diffusion.

  • Fermob

    Fermob, fabricant français de mobilier de jardin en métal, a fait le pari de la couleur au jardin. L’entreprise, qui tisse une relation étroite avec des designers pour élargir ses collections, est devenue une référence en aménagement des espaces extérieurs : mobilier, accessoires et luminaires.

  • Y’a pas le feu au lac

    Née de la rencontre entre la tournerie-tabletterie et le designer jurassien FX Balléry, YPLFL est la maison d’édition de l’entreprise familiale AS Bois, gérée par les sœurs Andréa Boitrand et Marie Baillet. De fil en aiguille, François-Xavier Balléry a présenté à l’entreprise d’autres collègues designers, qui ont depuis contribué à élargir les collections d’objets contemporains en bois local (label « made in Jura ») de la maison d’édition.

  • La Forge de Laguiole

    La création de la manufacture Forge de Laguiole a permis de relocaliser toutes les étapes de fabrication du couteau dans le village de Laguiole (Aubrac). La forge est régulièrement contactée par des personnalités qui souhaitent avoir un couteau à leur nom. L’entreprise a par exemple mis en relation Alain Delon et le designer Ora Ïto. De cette rencontre est né le couteau Samouraï. Le design de la manufacture a d’ailleurs été confié à Philippe Starck, traduisant la philosophie de l’entreprise : allier tradition et création.

  • Les Jouets Libres

    Les Jouets libres conçoit et édite des jeux fabriqués en France. L’aventure familiale a débuté en 2012, avec l’envie de proposer aux enfants des « jouets intelligents », qui laissent une grande place à l’imagination, et qui les sensibilisent dès le plus jeune âge à la notion de qualité. Animés par un objectif « zéro déchet », les jouets sont éco-conçus, sans emballages superflus.

  • Pixtil

    Pixtil est un duo de designers textile et numérique diplômé de l’ENSCI (école Nationale Supérieure de Création Industrielle). Après avoir fait leurs classes dans différentes agences, Olivier Paradeise et Delphine Saltet décident d’unir leurs univers dans une écriture commune. Ils imaginent des collections de motifs et de textiles pour les professionnels de la maison et de la mode. Dans un souci de modernité, ils conçoivent leurs propres outils numériques pour proposer une relecture d’un savoir-faire traditionnel.

  • Bleu de Chauffe

    Bleu de Chauffe édite depuis 2010 des sacs en cuir inspirés du monde du travail (sac postier, sac plombier, sac de docteur, sac de coursier, sac d’alpiniste…). Fondée par Thierry Batteux (spécialisé en marketing)
    et Alexandre Rousseau (designer produit), la marque fabrique aujourd’hui 15 000 pièces par an, contre 500 à ses débuts. Les cuirs utilisés sont naturels, tannés végétal (mimosa, châtaignier, acacia), et fabriqués en Aveyron, à proximité
    de l’atelier. En 2018, Bleu de Chauffe emménage dans de nouveaux locaux, pour répondre au succès de la marque. Quant au processus de fabrication, il ne change pas : qualité, traçabilité des matières premières et confection par des artisans qualifiés.

  • Ateliers Heschung

    Ouvrier coupeur de cuir, Eugène Heschung commence à fabriquer ses propres chaussures de travail réalisées en « cousu norvégien » : il crée la fabrique Heschung en 1934. Son fils Robert reprend son engagement, et s’oriente vers la fabrication de chaussures de ski de compétition en cuir. Son petit-fils, Pierre, perpétue actuellement le savoir-faire artisanal, en développant des souliers de luxe, intemporels pour l’homme et la femme. Située en Alsace, la marque Heschung produit près de
    65 000 souliers par an.

  • Bioseptyl

    Bioseptyl est la gamme de brosse à dents de La Brosserie Française. Rescapée de la liquidation, elle est reprise en 2012 par l’ex-directeur industriel de la société et deux associés qui montent un dossier de reprise d’activité, en faisant le pari de la relocalisation en France. Dernière représentante d’une activité traditionnelle dans la vallée du Thérain, les outils de production sont peu à peu rapatriés depuis la Chine vers l’entreprise. La transformation des plastiques se fait dans le Perche, puis l’empoilage et le conditionnement se passent
    à Beauvais, sur le site historique
    de La Brosserie Française.

  • La Conservation des musées du PNRVN

    Depuis 1994, le service de la Conservation des musées et exposition de site du Parc naturel régional es Vosges du Nord permet de garantir la qualité des projets muséographiques des 16 sites qui en sont membres et constituent la Chaîne de la Découverte.

  • Centre International d’Art Verrier

    « En 1858 la nature fut avare. La grande sécheresse priva les Vosges du Nord de fruits, et le sapin de Noël n’eut donc parure qui vaille. Un souffleur de verre de Goetzenbruck tenta de compenser cette injustice en soufflant quelques boules en verre. Il déclencha à lui seul une tradition qui traversa les cultures ». Dans la continuité de cet héritage, le CIAV développe une ligne éditoriale qui confronte les gestes ancestraux à des questionnements d’aujourd’hui. Aux modèles historiques réédités, s’ajoute chaque année une boule contemporaine conçue par un designer invité à revisiter la tradition.

Designers

  • Studio Bouchée Double

    Fin 2014, Pauline Lemberger commence à travailler sur son projet de diplôme. Originaire de l’Outre-Forêt sur le territoire des Vosges du Nord, elle s’intéresse de très près aux traditions culinaires locales. Pour Pauline et sa sœur jumelle Marianne, la cuisine est un moment de partage et un moyen de communication. Elles participent d’ailleurs en 2015 à l’émission «Mon foodtruck à la clé» sur France 2, à laquelle elles termineront finalistes. Pot Double répond à leur vision de la cuisine, qu’elles aiment qualifier de « cuisine intuitive ou spontanée».

  • Alix Videlier et Malo Mangin

    Dans une volonté de (re) valorisation du patrimoine et des savoir-faire artisanaux locaux, ces jeunes designers ont choisi de réinterpréter l’archétype du mobilier traditionnel alsacien. Parmi les nombreuses caractéristiques des meubles traditionnels, Alix et Malo ont étudié plus longuement les techniques d’assemblage qui depuis plusieurs siècles permettent de fabriquer des chaises tout en bois, sans ajout de quincaillerie.

  • Iratzoki Lizaso

    Iratzoki Lizaso est un studio de design industriel installé au Pays Basque. Après plusieurs années de collaboration, Jean Louis Iratzoki et Ander Lizaso ont décidé de créer ensemble leur propre studio de design. Soutenus par une équipe expérimentée, ils travaillent en étroite collaboration avec de petites et grandes entreprises. Leur travail se concentre sur les domaines suivants : mobilier de maison et de bureau, textile, éclairage, architecture éphémère et accessoires. Jean Louis Iratzoki et Ander Lizaso sont également les directeurs artistiques d’Alki. Matériaux naturels, teintes pastel… de leur travail émergent des objets durables aux lignes douces.

  • M. & Mrs Clynk

    Le duo Mr & Mrs Clynk est formé par Jérôme et Karine Clynckemaillie, respectivement architecte d’intérieur et créatrice textile. Ils dessinent depuis 10 ans à quatre mains une collection d’objets où se confrontent un savoir-faire artisanal à des techniques issues de l’industrie. Sensibles aux matériaux simples, naturels et intemporels, ils mêlent lignes épurées et poésie. Animés aussi par la volonté de travailler en collaboration avec les ateliers de la région Ouest, ils se sont associés à la brosserie Andrée Jardin pour dessiner une ligne de balais et brosses manufacturés à Nantes.

  • Godefroy de Virieu

    Stefania di Petrillo et Godefroy de Virieu se sont rencontrés à l’ENSCI (école Nationale Supérieure de Création Industrielle). Vivants tous deux à Paris, fortement liés à l’Italie et à la Bourgogne, ils associent traditions, nature et modernité. La connaissance des savoir-faire ouvre la possibilité d’une réinterprétation. L’objet qui en est issu leur donne alors un nouveau souffle.

  • Frédéric Sofia

    Entre graphisme et fonction, réalisme structurel et esthétique formelle, Frédéric Sofia navigue à vue, du monde de l’objet à l’art contemporain. Qu’il soit industriel ou d’environnement, son design parle le discours de l’imaginaire collectif tout en célébrant l’âme de l’objet.

  • Ed Carpenter

    Ed Carpenter a suivi une formation de sculpteur à l’Université Kingston avant de travailler comme designer. Après deux années fructueuses de projets incluant du mobilier et plusieurs décorations d’intérieurs, Ed a repris ses études au Royal College of Art de Londres dans la section dirigée par Ron Arad. Depuis l’établissement de son bureau d’études en 2002, il a travaillé sur une vaste gamme de projets menés tant individuellement que collectivement avec le designer André Klauser, sous l’entité « Klauser & Carpenter ».

  • Jean-Michel Wilmotte

    Jean-Michel Wilmotte fonde l’agence Wilmotte & Associés en 1975 qu’il installe à Paris. Du plus haut de gamme au plus accessible, du plus grand équipement architectural au plus petit objet, les nouveaux défis lui permettent de se « réinventer » à chaque fois. Wilmotte & Industries, le studio de design de W&A, collabore maintenant depuis plusieurs années avec Forge de Laguiole. Il a conçu pour celle-ci plusieurs collections, dont une collection « fluorescente » comprenant des couteaux pliants et des couteaux de table aux manches en PMMA fluorescent, et le couteau Cyril Lignac imaginé pour le restaurant Le Quinzième du chef étoilé.

  • Les jouets Libres

    Les Jouets libres conçoit et édite des jeux fabriqués en France. L’aventure familiale a débuté en 2012, avec l’envie de proposer aux enfants des « jouets intelligents », qui laissent une grande place à l’imagination, et qui les sensibilisent dès le plus jeune âge à la notion de qualité. Animés par un objectif « zéro déchet », les jouets sont éco-conçus, sans emballages superflus.

  • Pixtil

    Pixtil est un duo de designers textile et numérique diplômé de l’ENSCI (école Nationale Supérieure de Création Industrielle). Après avoir fait leurs classes dans différentes agences, Olivier Paradeise et Delphine Saltet décident d’unir leurs univers dans une écriture commune. Ils imaginent des collections de motifs et de textiles pour les professionnels de la maison et de la mode. Dans un souci de modernité, ils conçoivent leurs propres outils numériques pour proposer une relecture d’un savoir-faire traditionnel.

  • Alexandre Rousseau

    Alexandre Rousseau débute sa carrière en tant que designer produit. Après s’être spécialisé dans la maroquinerie en travaillant pour des maisons de luxe comme Richemont ou Lancel, il décide en 2009 de s’associer à Thierry Batteux. Ensemble, ils créent la marque Bleu De Chauffe dont il devient alors le directeur artistique et le designer.

  • Ateliers Heschung

    Ouvrier coupeur de cuir, Eugène Heschung commence à fabriquer ses propres chaussures de travail réalisées en « cousu norvégien » : il crée la fabrique Heschung en 1934. Son fils Robert reprend son engagement, et s’oriente vers la fabrication de chaussures de ski de compétition en cuir. Son petit-fils, Pierre, perpétue actuellement le savoir-faire artisanal, en développant des souliers de luxe, intemporels pour l’homme et la femme. Située en Alsace, la marque Heschung produit près de 65 000 souliers par an.

  • Simon Chasseloup

    à l’origine sollicité pour renforcer la gamme de Bioseptyl, le designer et l’entreprise ont entamé une collaboration durable, en développant une nouvelle gamme de produits écologiques, et en repensant le modèle économique de vente des produits. Designer et directeur artistique de Bioseptyl depuis plusieurs années, enseignant en master recherche et innovation à l’école de Condé Lyon, Simon Chasseloup met également ses connaissances techniques et son expérience acquise en bureau d’études au service d’autres projets qui lui tiennent à coeur.

Fabricants

Producteurs

Presse

Dossier de presse

Le temps d'exposition sera également ponctué d'évènements : débats, conférences, ateliers durant lesquels le public (professionnel ou particulier) peut aller à la rencontre de designers, fabricants, et autres porteurs de projets.Retrouvez toutes les informations autour de l'exposition DESIGN ET SAVOIR-FAIRE en téléchargeant le dossier de presse.

Télécharger le dossier

Dernières parutions

6 avril 2018

Lancement

Lire tout